Premières transplantations rénales à Dakar

Les transplantations rénales à Dakar, la solution pour la fin de la dialyse au Sénégal
Les transplantations rénales à Dakar, la solution pour la fin de la dialyse au Sénégal

Ouf de soulagement pour les personnes sous dialyse au Sénégal qui pourront désormais passer par la case transplantation. C’est du moins l’espoir donné aujourd’hui aux malades rénaux.

Premières transplantations rénales à Dantec à Dakar

L’hôpital Aristide Le Dantec à Dakar réussit la prouesse médicale de réaliser 3 transplantations rénales.

Une victoire que l’on doit au professeur El-Hadj Fary Ka, chef du service de néphrologie. Grâce à l’aide des équipes de l’hôpital militaire de Ouakam et de confrères turcs, l’exploit des premières transplantations rénales au Sénégal a pu devenir réalité.

Et cela, 8 ans après l’adoption de la loi permettant la transplantation rénale au Sénégal.

Qu’est-ce qu’une insuffisance rénale ?

Les maladies rénales touchent de plus en plus de personnes.

Au Sénégal, le nombre de personnes sous dialyse ne cesse d’augmenter. Ainsi, 5% de la population sénégalaise seraient touchés par une insuffisance rénale.

Il faut savoir que la maladie rénale réside dans une diminution du fonctionnement des reins qui ne filtrent plus correctement le sang de l’organisme.

Cette insuffisance rénale chronique a deux causes principales : le diabète et l’hypertension artérielle.

Seul traitement possible, la dialyse à vie ou la transplantation d’un rein sain.

Les étapes de la transplantation

La première étape consiste à trouver un donneur sain et compatible. Celui-ci doit être apparenté au bénéficiaire.

Une fois la compatibilité avérée, arrive l’étape du consentement à faire approuver par un collège de médecins et de psychologues. Il s’agit du Conseil national du don et de la transplantation (CNDT), l’autorité de régulation de cette opération au Sénégal.

Puis, l’opération se programme et si tout se passe bien, une nouvelle vie sans Dialyse!

Prix de l’opération de transplantation rénale au Sénégal ? 10 millions de francs CFA soit environ 15 000 euros. Une somme prise en charge en partie par les services de l’état.

Check Also

Le Sénégal fête le centenaire de l'historien, anthropologue et égyptologue, Cheikh Anta Diop

Le centenaire de Cheikh Anta Diop

Le Sénégal fête le centenaire de l'historien, anthropologue et égyptologue, Cheikh Anta Diop