Tabaski 2022 : le Sénégal s’offre des moutons de Mauritanie

Tabaski 2022 : le Sénégal s’offre des moutons de Mauritanie
Tabaski 2022 : le Sénégal s’offre des moutons de Mauritanie

Le Sénégal qui compte une importante communauté musulmane s’apprête à fêter la Tabaski également appelée fête de l’Aïd El Kébir. Cet événement festif religieux de la Tabaski est l’occasion au Sénégal de procéder au sacrifice du mouton qui cette année, embargo malien oblige, sera originaire de la Mauritanie.

Qu’est ce que la fête de la Tabaski ?

Pour la traditionnelle fête de la tabaski, il est fortement recommandé au musulman qui en a les moyens de sacrifier un mouton. Cet acte est réalisé en signe de commémoration au sacrifice d’Ibrahim (Abraham). En effet, le prophète Ibrahim a reçu la révélation dans le rêve d’égorger son fils Ismaël. Et cela, en signe de soumission pour son Seigneur Allah.  Lorsqu’il s’apprêtait à accomplir cet acte, Dieu a délivré Ismaël de l’égorgement. En effet, Allah a fait en sorte qu’il soit remplacé par un bélier. Depuis, il est de tradition islamique d’égorger un mouton le jour de l’Aïd El kébir, fête de la Tabaski.

A cette occasion, chacun met ses plus beaux vêtements (couture sénégalaise) de la Tabaski pour partager ce moment de célébration.

Tabaski au Sénégal avec des moutons de Mauritanie

Habituellement, le Sénégal s’approvisionne en mouton pour la Tabaski chez son voisin malien. Mais cette année les cartes sont redistribuées. En effet, le Mali est sous embargo économique et financier depuis le 9 janvier sur décision de la Cédéao. 

Moutons importés de Mauritanie pour la tabaski au Sénégal
Moutons importés de Mauritanie pour la tabaski au Sénégal

Les frontières entre le Sénégal et le Mali sont donc fermées. Ce qui oblige les sénégalais à repenser leur stratégie en matière d’approvisionnement en moutons.

C’est donc tout naturellement que le regard du Sénégal se porte sur la Mauritanie qui pratique l’élevage à grande échelle. Une alternative mauritanienne qui permet de contourner la fermeture des frontières entre le Sénégal et le Mali. 

L’état sénégalais a donc conclu un accord dans la perspective d’une importation de moutons à partir de la Mauritanie via les organisations professionnelles d’éleveurs.

Pour la Tabaski 2022, le passage du bétail directement par les postes frontaliers entre nos deux pays. De quoi répondre aux besoins en moutons de Tabaski qui s’élève au Sénégal à 810 000 têtes dont 260 000 pour la région de Dakar.

Quel est le prix d’un mouton au Sénégal ?

Le prix du mouton au Sénégal varie en fonction de la race et de l’âge de l’animal. En période de Tabaski, il faut compter minimum 100 000 francs CFA (150 euros) pour un mouton standard. 

Pour les sénégalais aux portefeuilles bien garnis, qui veulent s’offrir un mouton de race Ladoume, il faudra payer minimum 600 000 francs CFA (900 euros). Un prix du Ladoum élevé en raison de la rareté de cette race de mouton maure à poils ras et aux cornes blanches. Le Ladoum peut coûter jusqu’au 8 millions de francs CFA (environ 12 000 euros).

Check Also

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs

Le tiktokeur Niangcook sort son livre de cuisine

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs