Guerre en Ukraine : le pain sénégalais à base de mil et d’autres céréales locales pris d’assaut.

le pain sénégalais à base de mil et d'autres céréales locales pris d'assaut.
le pain sénégalais à base de mil et d’autres céréales locales

Face à la flambée des prix des denrées alimentaires et au risque de pénurie de blé liée à la guerre en Ukraine, le pain sénégalais à base de céréales locales se développe. Une alternative plus économique que le pain à la farine de blé. Retour sur un phénomène ancestral qui revient au goût du jour.

Un contexte géopolitique qui oblige à une autre consommation

Les sénégalais sont de grands consommateurs de pain. Malheureusement, le blé nécessaire à sa fabrication commence à manquer au pays de la Téranga. En effet, une grande partie du blé utilisé au Sénégal provient de la Russie et d’Ukraine. Or, depuis le début du conflit, l’importation du blé au Sénégal tourne au ralenti. Dans ce contexte, la hausse du prix du blé et de la farine est inévitable. 

Cela déstabilise de nombreux ménages qui peinent déjà à joindre les deux bouts tant l’inflation est forte en ce moment.

Ainsi, pour se libérer de cette dépendance à la farine de blé, le pays expérimente le pain sénégalais à base de céréales locales.

Un procédé qui n’étonne personne. Effectivement, le Sénégal est une terre très fertile. Nombreuses céréales sont cultivées notamment le mil et le maïs. Présentes en quantité importante, ces céréales, peu coûteuses, sont transformées en farine de substitution à celle de blé. 

Une bonne alternative, qui permet de renouer avec une pratique ancestrale, celle du pain sénégalais.

Le pain sénégalais à base de céréales locales 

En attendant la fin du conflit en Ukraine, les boulangers sénégalais s’essaient à une autre chose. La production de pain à base de céréales locales. Tantôt appelé mbourou dougoub et tantôt appelé tapalapa, ce pain typiquement sénégalais est à base de farine de mil. Certains y ajoutent de la farine de manioc, du maïs et du haricot cornille. D’où son autre appellation de pain aux 4 farines. Prisé au Sénégal pour sa croûte croustillante et sa mie dense, ce pain est aussi consommé en Guinée et en Gambie.

Ce pain traditionnel sénégalais est cuit à très haute température dans un four en banco, un mélange de terre cuite et de paille. Mais, un four classique fait également l’affaire.

En plus du pain, la farine de céréales locale s’intègre petit à petit dans des recettes de galette et de beignets. Reste à savoir si les sénégalais, qui avaient l’habitude de consommer des produits à base de blé, vont apprécier cette nouvelle pratique.

Recette du pain sénégalais

Nous vous proposons une recette de pain sénégalais facile et économique, à faire chez soi.

Ingrédients

50 g de farine de blé

20 g de farine de mil

50 g de farine de maïs jaune

20 g de farine de niébé (haricot blanc cornille)

10 cl d’eau tiède

1/2 cuillères à café de levure de boulanger

1 pincée de sel

Préparation

  • Mettre les 4 farines dans un récipient et mélanger 
  • Incorporer le sel, la levure et l’eau
  • Pétrir la pâte 10 minutes jusqu’à obtention d’une pâte homogène et élastique
  • Laisser pousser la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 1 heure)
  • Façonner la pâte en forme de baguette et disposer sur une plaque de cuisson 
  • Laisser lever 30 à 45 minutes.
  • Faire des entailles sur la surface du pain.
  • Enfourner le pain dans un four préchauffé à 200°C 
  • Faire cuire pendant 12 à 15 minutes

Check Also

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs

Le tiktokeur Niangcook sort son livre de cuisine

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs