Émeutes et violences au Sénégal : 5 conseils aux ressortissants étrangers présents sur le territoire.

5 conseils aux ressortissants étrangers à appliquer face aux émeutes et violences au Sénégal
5 conseils aux ressortissants étrangers à appliquer face aux émeutes et violences au Sénégal

Le Sénégal est en proie à des émeutes et des violents affrontements entre policiers et civils ce qui met en danger toute personne présente sur le territoire y compris les ressortissants étrangers. Que vous soyez en vacances ou expatrié au Sénégal, voici quelques conseils à adopter en cette période de violence inédite.

5 conseils utiles aux ressortissants étrangers pour vivre au Sénégal malgré les émeutes

En cette période de trouble, les ressortissants étrangers présents au Sénégal doivent observer la plus grande prudence. Face aux violentes manifestations au Sénégal après la condamnation d’Ousmane Sonko, nous vous donnons 5 conseils à appliquer:

  • limiter les déplacements :

Les déplacements, sauf extrême nécessité, sont à éviter notamment aux abords des sites en tension. C’est le cas du centre ville de Dakar, des universités, des lieux touristiques et des bâtiments institutionnels.

  • Se tenir à l’écart des lieux de rassemblement

En cas de manifestations à proximité de votre lieu d’habitation, il faut se tenir à l’écart des lieux de rassemblement. Mettez-vous à l’abri et soyez vigilant.

  • respecter les consignes des autorités locales

Le gouvernement sénégalais a restreint l’accès à un internet et particulièrement aux réseaux sociaux. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas rester informé de la situation. Pour ce faire, privilégiez les médias traditionnels (télévision ou radio). Et surtout suivez scrupuleusement les consignes de sécurité des autorités locales.

  • Faire vous connaître des autorités de votre pays d’origine

Si ce n’est pas encore fait, inscrivez-vous sur les régistres des ressortissants auprès autorités consulaires. Cela permet d’indiquer votre présence sur le territoire sénégalais. Mais aussi de recevoir des alertes et des consignes de déplacement.

  • Ne pas céder à la panique 

Ce vent de violences et de révoltes qui sévit au Sénégal est inédit. Pour autant, vous ne devez pas céder à la panique. Si la situation venait à s’aggraver, le ministère des affaires étrangères de votre pays d’origine organisera votre rapatriement.

Autre conseil qui s’applique à tous, consulter la liste des commissariats de police du Sénégal par région et n’hésitez à vous y rendre en cas de problème.

Check Also

Le Sénégal fête le centenaire de l'historien, anthropologue et égyptologue, Cheikh Anta Diop

Le centenaire de Cheikh Anta Diop

Le Sénégal fête le centenaire de l'historien, anthropologue et égyptologue, Cheikh Anta Diop