Le Sénégal inaugure sa centrale photovoltaïque de Diass en présence de l’Allemagne

 Le Chancelier allemand Olaf Scholz et Macky Sall inaugure la centrale photovoltaïque de Diass au Sénégal
Le Chancelier allemand Olaf Scholz et Macky Sall inaugure la centrale photovoltaïque de Diass au Sénégal

Le Sénégal poursuit le développement des énergies renouvelables sur son territoire. Dans cette perspective, le président de la République du Sénégal a assisté à l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Diass. Cette structure permettra à terme d’alimenter en énergie solaire 33 000 familles.

Une inauguration au sénégalo-allemande

Le Chancelier de la République Fédérale d’Allemagne, Olaf Scholz est en déplacement au Sénégal dans le cadre de sa tournée africaine. 

Il a donc profité de sa présence sur le sol sénégalais pour participer à l’inauguration. Sa venue à la centrale photovoltaïque de Diass s’explique par la coopération sénégalo-allemande qui a permis l’aboutissement de ce projet. En effet, c’est grâce à la KFW, un établissement allemand de crédit pour reconstruction, que le Sénégal a pu obtenir les fonds nécessaires pour construire cette centrale. 

 Le Chancelier allemand Olaf Scholz au Sénégal accueilli par Macky Sall
Le Chancelier allemand Olaf Scholz au Sénégal accueilli par Macky Sall

L’enjeu est colossal pour les 2 pays puisqu’il s’agit de promouvoir les énergies renouvelables. Dans un pays où l’ensoleillement est quasi-permanent, le photovoltaïque permet de remplacer des sources d’énergie plus polluantes et plus coûteuses. Ainsi, la centrale photovoltaïque de Diass va générer pour l’État une économie estimée à 2,5 millions d’euros par an par rapport à une centrale thermique à fioul.

De plus, le rapprochement entre l’Allemagne et le Sénégal s’explique aussi parce que le second dispose d’importantes quantités de gaz naturel liquéfié. Une nouvelle source d’approvisionnement pour l’Allemagne aujourd’hui fortement dépendante du gaz russe.

Au Sénégal, la centrale photovoltaïque de Diass : démarche écologique et économique

Pour le Sénégal, la centrale photovoltaïque de Diass, financée en partie par l’Allemagne, est un atout. Elle s’intègre dans un large projet de réduction de l’empreinte carbone. Le but restant de préserver l’environnement avec la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Avec cette centrale, le Sénégal évite environ 25 668 tonnes de gaz carbonique.

L’augmentation de la part des énergies renouvelables au Sénégal revêt aussi une dimension économique. 

En effet, l’énergie produite par la centrale de Diass, permettra d’alimenter plus de 33 000 ménages. De plus, elle génère pour le Sénégal, une économie estimée à plus d’un milliard de francs FCFA par année par rapport à une centrale thermique à fioul.

Macky Sall  et le chancelier allemand Olaf Scholz inaugure la centrale photovoltaïque de Diass au Sénégal
Macky Sall et le chancelier allemand Olaf Scholz inaugure la centrale photovoltaïque de Diass au Sénégal

Par ailleurs, l’ouverture de la centrale de Diass permet de générer 350 emplois directs en phase de construction et 15 emplois en phase exploitation. Rappelons que la centrale photovoltaïque de Diass a une capacité de 23 MW. 

La centrale de Diass ouvre la porte à d’autres projets. Ainsi, il est à noter la réalisation prochaine des centrales hybrides solaire/diesel de Goudiry, Kidira et Médina-Gounass. Mais aussi, la réalisation des centrales hybrides (solaire/diesel/batteries) de Dionewar, Bassoul, Bettenty et Djirnda dans l’archipel du Saloum.

Check Also

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs

Le tiktokeur Niangcook sort son livre de cuisine

Cheikh Niang connu sur Tiktkok sous le pseudo de Niangcook sort son livre intitulé cuisine d'Afrique et d'ailleurs