La récolte des mangues retardée au Sénégal

La mangue Kent du Sénégal, la variété la plus prisée
La mangue Kent du Sénégal, la variété la plus prisée

Conditions climatiques obligent, la saison des mangues au Sénégal risque fort d’être retardée cette année.

Les vagues de chaleur survenues en décembre chamboulent le cycle de production des mangues. Ainsi, le retard de la floraison ne permettra pas une récolte dans les délais habituels.

En effet, le Sénégal, à l’exception de quelques régions, effectue sa récolte annuelle de mai à octobre. Soit une période de 6 mois durant laquelle on retrouve des mangues en vente à chaque coin de rue.

La variété la plus prisée au Sénégal et à l’exportation reste la Kent, une mangue sans fibres, intense, sucrée et juteuse. Elle pousse principalement dans les manguiers de Casamance.

La quantité est telle que le Sénégal exporte une grande partie de ses mangues tout comme ses voisins maliens et ivoiriens. Ainsi, la production de mangues peut atteindre 130 000 tonnes par an.

Elle est consommée et appréciée pour sa riche teneur en vitamines C, en vitamine A et en antioxydants. Par ailleurs, la mangue favorise la bonne digestion et renforce le système immunitaire. Des atouts bien connus de ses consommateurs.

Pour cette année, les mangues au Sénégal se feront attendre. Les premières récoltes ne devraient pas intervenir avant juin.

Check Also

Cérémonie de levée des couleurs pour la 64ème anniversaire de l'indépendance du Sénégal présidée par Diomaye Faye

Cérémonie de levée des couleurs pour l’indépendance du Sénégal

Cérémonie de levée des couleurs pour la 64ème anniversaire de l'indépendance du Sénégal présidée par Diomaye Faye